😼 5 germes du futur du travail 😼

Une Ă©dition Ă  plusieurs mains sur les signaux de changement dans notre rapport au travail

Ecrit par Noémie Aubron
March 2, 2023
Cet article contient de la fiction prospective. Ce contenu est fictionnel. Il est toutefois inspiré par l'observation de signaux faibles et d'émergences issue d'une veille intensive sur l'évolution des modes de vie. Abonnez-vous pour recevoir une nouvelle fiction tous les jeudis.
‍

😼 5 germes du futur du travail 😼

🍝 #1 Saboter son code : Spaghettify

Par

Estelle Metayer @competia qui Ă©crit Weak signals and other trends

😼 Cet outil permet Ă  un employĂ© qui est licenciĂ© de pouvoir saboter les lignes de code sur lesquelles il a travaillĂ© avant de quitter son poste. L’outil offre plusieurs options: il peut y introduire un virus, le rendre obscure ou incomprĂ©hensible, ou simplement y ajouter une personnalitĂ©

đŸ‘ïž Pourquoi c’est inspirant ? Cet outil m’a interpellĂ©e au moment oĂč des centaines de milliers de programmeurs sont en train de perdre leur emploi, souvent suite Ă  des licenciements effectuĂ©s en masse sur Zoom, avec peu de respect pour ces vies professionnelles coupĂ©es court. Il est le reflet d’entreprises dĂ©shumanisĂ©es, sans connection humaine, surtout en regard de la gĂ©nĂ©ralisation du travail hybride. A un autre degrĂ©, il illustre aussi une tendance profonde, une perte de loyautĂ© envers son employeur, une fraude gĂ©nĂ©ralisĂ©e qui a Ă©tĂ© aussi observĂ©e ailleurs et avec d’autres manifestations : employĂ©s qui ont plusieurs emplois Ă  plein temps en mĂȘme temps, des entreprises qui embauchent en ligne et voient arriver un employĂ© diffĂ©rent de celui qui a passĂ© l’entretien, gadgets qui simulent le mouvement de votre souris pour prouver Ă  un employeur qu’on est bien Ă  son bureau


‍

🐘 #2 Feel tank : l’exemple de Black elephant

Par Caroline Thibault : Curieuse par nature, passionnĂ©e par les mutations en cours du monde du travail, Caroline est cheffe de mission prospective au sein de L’Etincelle RH – entreprise de conseil en recrutement et en transformation RH.

😼 AprĂšs la prĂ©sence de “think tanks”, de “do tanks”, notons maintenant l’apparition des « feel tanks » Ă©voquĂ© par Blaise Mao dans son article au sujet du rĂ©seau social Black elephant. Il s’agit d’un rĂ©seau social mondial qui a pour vocation de rĂ©unir des groupes de 9/10 participants qui ne se connaissent pas en visioconfĂ©rence ou en rencontre physique. L’objectif est de permettre Ă  chacun d’échanger autour de ses vulnĂ©rabilitĂ©s. Une sĂ©rie de trois questions est envoyĂ©e Ă  chaque participant avant la rencontre. Au moment de l’échange chacun partage autour de ses faiblesses.

đŸ‘ïž Pourquoi c’est inspirant ? DerriĂšre ce terme « feel tank »,  il y a tout l’enjeu de recrĂ©er un collectif empreint d’authenticitĂ©, qui laisse les Ă©motions ressenties s’exprimer, qui ne masque pas les apparences. Et si l’organisation de demain prenait sa valeur dans cette capacitĂ© Ă  libĂ©rer les Ă©motions ? Pourrions-nous imaginer des indicateurs liĂ©s Ă  cela pour mesurer l’authenticitĂ© des entreprises ?  

Le succĂšs du rĂ©seau social BeReal chez les jeunes gĂ©nĂ©rations - application qui consiste Ă  photographier son visage et son environnement immĂ©diat Ă  un moment donnĂ© Ă  l’aide de la camĂ©ra avant et arriĂšre du smartphone- illustre bien cette volontĂ© de se livrer avec plus de spontanĂ©itĂ©, de se rassurer collectivement en partageant l’envers du dĂ©cor de son quotidien.

L’enjeu pour le leadership de demain sera aussi de communiquer sur sa vulnĂ©rabilitĂ©, de l’assumer, de passer d’un mode « faire plus » Ă  « faire mieux », d’ĂȘtre en capacitĂ© auprĂšs des Ă©quipes de remettre du « cƓur Ă  l’ouvrage » au sens propre du terme. Il y a un enjeu d’exprimer ses Ă©motions et vulnĂ©rabilitĂ© et d’arrĂȘter de chercher la perfection et la sur performance mais simplement l’efficience dans un meilleur Ă©quilibre et une logique de progession et d’apprentissage (permettant de renforcer ainsi le droit Ă  l’erreur)

La valorisation de l’authenticitĂ© passera -t-elle par l’expression revendiquĂ©e de ses vulnĂ©rabilitĂ©s ?

En parlant du cƓur, Ă©voquons aussi la tĂȘte : les sujets liĂ©s Ă  la santĂ© mentale sont et seront de vrais enjeux Ă  traiter dans les prochaines annĂ©es au sein des entreprises. L’attente exprimĂ©e des collaborateurs que l’entreprise prenne soin de sa santĂ© mentale au travail mais dans son rapport Ă  la sociĂ©tĂ© plus globalement (Ă©coanxiĂ©tĂ©,
) dĂ©montre bien que ce terme « feel tank » est un mot qui n’a pas fini de nous interpeller.

đŸ‘‚đŸŒ#3 Tout ouĂŻe : Moodsonic

Par

Marie Dollé, qui écrit In Bed With Tech

In Bed With Social

😼 Avec le phĂ©nomĂšne de “Grande DĂ©mission” et du “Quiet Quitting”, le monde du travail est en pleine effervescence. Les professionnels des ressources humaines sont dĂ©sormais plus que jamais interpellĂ©s sur la nĂ©cessitĂ© d'accorder une attention particuliĂšre Ă  l'Ă©panouissement personnel et au bien-ĂȘtre des employĂ©s. Les “soundscapes biophiliques” sont-ils un Ă©lĂ©ment de rĂ©ponse ?

đŸ‘ïž Pourquoi c'est inspirant ? Alors que nous passons la majoritĂ© de notre temps Ă  travailler Ă  l'intĂ©rieur, le bruit est la principale source de plaintes et la distraction la plus courante dans les espaces de travail, affectant notre concentration et notre bien-ĂȘtre. AprĂšs les tendances des espaces de jeu et du design biophilique, c'est maintenant aux paysages sonores, ou "soundscapes", de prendre le devant de la scĂšne pour nous apaiser et nous reconnecter avec notre environnement sonore.

Imaginez : et si, au lieu d'ĂȘtre assailli par des bruits et des distractions alĂ©atoires sur votre lieu de travail, vous pouviez crĂ©er votre propre paysage sonore personnalisĂ© pour vous aider Ă  rester concentrĂ©, calme et Ă  stimuler votre crĂ©ativitĂ© ? Et si votre bureau utilisait des haut-parleurs directionnels et des technologies portables pour jouer des battements binauraux ou de la musique joyeuse avec un rythme rĂ©gulier pour augmenter votre productivitĂ© et votre crĂ©ativitĂ© ? Et si, mĂȘme au cƓur d'une journĂ©e hivernale, vous pouviez entrer dans un hall rempli de sons apaisants de la nature pour apaiser votre esprit et amĂ©liorer votre bien-ĂȘtre ? Ouvrez les yeux, ce n’est pas un rĂȘve. VoilĂ  ce sur quoi travaillent des sociĂ©tĂ©s telles que Moodsonic.

L'émergence de cette tendance est particuliÚrement intéressante car elle s'inscrit dans une évolution majeure : l'essor de l'audio fonctionnel en réponse à la permacrise. Les marques prennent également le train en marche en développant de nouvelles stratégies axées sur l'audio-thérapie. La marque ASMR Fragrances, par exemple, propose une immersion sensorielle unique en associant ses senteurs à des vidéos enregistrées en son binaural sur le principe de l'ASMR. Du jamais vu.  

Alors, ouvrez grand vos oreilles et laissez-vous transporter par ces nouvelles sensations auditives !

‍

đŸŠŸ #4 L’IA pour amĂ©liorer nos interactions au travail

Par Camille Rabineau, fondatrice de Comme On Travaille, experte nouveaux espaces de travail

😼 À l’occasion de la pandĂ©mie, certains laboratoires de recherche travaillant sur la comprĂ©hension des interactions humaines ont mis au point des logiciels pour nous aider Ă  avoir des discussions de meilleure qualitĂ© dans le cadre des Ă©changes Ă  distance (voir ici et lĂ )

đŸ‘ïž Pourquoi c'est inspirant ? À l’heure de ChatGPT, les regards se tournent vers la perspective, pour ne pas dire la peur, que des robots nous remplacent dans la production de connaissances, de raisonnements complexes et pourquoi pas, d’Ɠuvres d’art. Au-delĂ  de la dystopie façon Black Mirror, les intelligences artificielles se substituent Ă  nous tous les jours. Elles agissent Ă  travers nous. Elles interviennent sur nos comportements, nos relations, dans toutes les sphĂšres de la vie.

Une rĂ©plique qui s’auto-saisit dans Teams pour proposer « Oui, c’est super ! » « Tout Ă  fait ! » « Merci pour ton aide » et amĂ©liore notre score de politesse vis-Ă -vis de notre interlocuteur. Les dĂ©jĂ  trĂšs commentĂ©s algorithmes de recommandation des sites e-commerce et plateformes de streaming qui nous confortent dans notre bulle cognitive et cocon d’opinions similaires aux nĂŽtres.

Des logiciels de visioconfĂ©rence dĂ©jĂ  en test cherchent Ă  amĂ©liorer l’efficacitĂ© de nos Ă©changes en monitorant les temps de parole, en suggĂ©rant Ă  tel intervenant discret d’exposer son point de vue, Ă  tel autre de le garder pour lui. Une Ă©tude a montrĂ© que le fait de disposer de tableaux de bord aprĂšs une rĂ©union, avec des indicateurs et des recommandations pour la rendre plus inclusive, permet d’amĂ©liorer l’efficacitĂ© collective et aide Ă  la rĂ©flexion individuelle.

Demain, pourquoi pas, pour s’assurer que tous les points prĂ©vus Ă  l’ordre du jour sont bien abordĂ©s, pour proposer des « ice-breakers » pour lancer la sĂ©ance et des « energizers » quand l’énergie commence Ă  retomber, pour proposer des idĂ©es quand le groupe en manque, pour suggĂ©rer une voie de consensus quand les dĂ©bats s’enlisent ?

Cela me fait penser Ă  « chess.com » : la cĂ©lĂšbre application d’aide Ă  l’apprentissage et de pratique en ligne des Ă©checs. Parce qu’il est impossible pour l’homme, mĂȘme grand-maĂźtre, de connaĂźtre toutes les combinaisons possibles, la machine, forte de dizaine de millions de parties enregistrĂ©es et apprises, propose au joueur en herbe le « meilleur » coup possible Ă  chaque moment de la partie.

Est-on en train de passer d’un monde oĂč l’homme redoute son remplacement par la machine, Ă  un monde oĂč l’homme s’en remet Ă  son double artificiel pour prendre ses propres dĂ©cisions et modeler ses comportements ? Quels vont ĂȘtre les contours acceptables de la relation homme-machine et quel en sera l’impact sur nos relations ? Serons-nous encore capables d’apprendre et de progresser sans assistance par ordinateur ?

đŸ§‘â€đŸ’Œ #5 Worktok : CorporateNathalie

Par Mathilde Renault, prospective et innovation

😼 Tiktok la mine d’or de micro-contenus hĂ©berge des recettes de cuisine accĂ©lĂ©rĂ©es, des danses rĂ©pĂ©tĂ©es Ă  l’infini, des conseils sport ou beautĂ©, des tips de jardinage et encore d’autres pĂ©pites grand public ou trĂšs niche. Le saviez-vous, sur Tiktok on peut aussi trouver le hashtag #worktok. Avec #corporatetok, ce sont les hashtags oĂč se rejoignent les vidĂ©os sur le monde sur travail. Parmi ces vidĂ©os on retrouve des contenus comme « comment je m’habille pour mon job dans la finance », « je montre ma nouvelle manucure Ă  mes collĂšgues masculins et je note leur rĂ©action sur 10 », « On doit ĂȘtre au bureau Ă  09h00, Ă  quelle heure arrivent vraiment mes collĂšgues le matin - Ă©dition Big for» ou « ce que votre ordinateur de travail dit de votre entreprise ».

đŸ‘ïž Pourquoi c'est inspirant ? Des contenus trĂšs lĂ©gers et humoristiques qui font de l’entreprise le nouveau lieu de la crĂ©ation de contenu avec Ă  la clef plus d’ouverture mais aussi beaucoup plus de mise en scĂšne. Au-delĂ  de ces mini-vidĂ©os lĂ©gĂšres, sur #worktok on trouve aussi des vidĂ©os pour apprendre Ă  nĂ©gocier son salaire, rĂ©ussir un entretien d’embauche ou rĂ©agir en cas de remarque sexiste. Entre dĂ©veloppement personnel et conseils juridiques, ces vidĂ©os tĂ©moignent d’un questionnement fort des jeunes gĂ©nĂ©rations pour les questions liĂ©es au monde du travail et en particulier celui des grandes entreprises, quitte Ă  verser dans le cynique ou Ă  refuser l’absurde de certaines rĂšgles implicites.

‍

DĂ©couvrez d'autres fictions en lien avec celle-ci...

Silver-travailleur

Et si, demain, le monde du travail s'adaptait à notre démographie vieillissante ?

Lire

DĂ©sinnovation

Et si, demain, l'innovation faisait marche arriĂšre ?

Lire

Le désapprenant

Et si, demain, il fallait apprendre à désapprendre ?

Lire


"La maniÚre la plus simple de prédire le futur est de comprendre le présent". J. Naisbitt
‍

‍
ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS INTERPELLE AUJOURD'HUI ?


Parlons-en

UN REGARD SUR LE FUTUR 
À LIRE TOUS LES JEUDIS


đŸ‘ïžđŸ˜źđŸ”ź Futur(s)


Demain en fiction pour comprendre le présent et ses émergences, tous les jeudis. Déjà +6 000 abonnés

‍