Retrotech

Et si, demain, on développait l'intelligence artisanale ?

Ecrit par Noémie Aubron
December 8, 2022
Cet article contient de la fiction prospective. Ce contenu est fictionnel. Il est toutefois inspiré par l'observation de signaux faibles et d'émergences issue d'une veille intensive sur l'évolution des modes de vie. Abonnez-vous pour recevoir une nouvelle fiction tous les jeudis.

Fiction | Conte du futur

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.

Comme à votre habitude lorsque vous êtes face à un problème compliqué à résoudre, vous vous tournez vers votre téléphone et demandez de l’aide à ce service appelé “∞”. En quelques années, la capacité de cet outil à vous apporter des solutions a progressé de manière exponentielle. Mais vous avez vous-même évolué dans votre manière de l’interroger.

En effet, pendant un temps, vous avez trouvé cette facilité formidable. Vous l’utilisiez pour tout et n’importe quoi, pourvu que cela vous permette d’aller plus vite : faire l’exposé du petit dernier, trouver une recette de cuisine à partir des ingrédients du frigo, préparer votre argumentaire pour votre entretien annuel,… A chaque fois, “∞” vous proposait une option pertinente en un temps record.

Mais depuis, les coupures d’Internet, de plus en plus fréquentes, vous ont fait prendre conscience de votre dépendance à “∞”, qui ne répond pas sans connexion. Cette situation a aussi fait germer une idée nouvelle : et si vous utilisiez cette intelligence pour construire un système de connexion à Internet redondant ? “∞” a d’abord été surpris, vous indiquant que vous ne l’aviez pas habitué à ce genre de demandes de collaboration. Il a donc activé son mode “Intelligence Artisanale” et, après une mise à jour, vous a suggéré d’aller regarder du côté des premières technologies du web. Il a conçu un système malin et vous a guidé dans le montage de cette installation, explorant avec vous la rétro-tech.

Face à ce résultat concluant, vous vous êtes attaqué·e au moteur thermique de votre voiture et à votre chauffe-eau. Vous avez cherché des solutions pour pouvoir réparer plus facilement, sortir de la dépendance énergétique ou rajouter des fonctionnalités à bas coût. “∞” s’est nourri de votre appétit pour la rétrotech, en allant chercher de vieux brevets d’inventions oubliées. C’est ainsi qu’après de nombreuses expérimentations, “∞” est devenu une ressource inépuisable pour améliorer la résilience de vos équipements.

Mais vous sentez que vous commencez à jouer avec ses limites : lorsque vous lui avez demandé de vous aider à réparer un ancien magnétoscope, “∞” a botté en touche, probablement gêné par cette requête. Il sait très bien que vous l’utiliserez pour regarder les films de réalisateurs humains, boycottés par les algorithmes de plateformes de streaming qui favorisent les productions non-humaines beaucoup plus rentables. Votre prochain projet risque de le secouer encore plus : “∞” sera-t-il capable de vous aider à construire son équivalent en rétro-tech ?

Veille | Les coulisses

Les tendances et signaux faibles derrière la fiction

🔮 Software with superpowers

In a world where AI pushes content creation costs to zero, what happens? Conventional wisdom is that we will all be consuming custom-generated AI content meant just for us within the next couple of years. In a world of infinite choice, AI will, supposedly, make stuff that is meant just for you that is better than anything else out there. I disagree. Some low-brow, non-social content may be replaced. But in a world where content is basically free to make, what matters is distribution. Creators who properly utilize AI tools to make better content faster will be able to build a critical mass of fans. The world of digital media is already one where .01% get all the revenue; AI will exaggerate that dynamic even further.

(Trad. : Dans un monde où l'IA réduit à zéro les coûts de création de contenu, que se passe-t-il ? La sagesse conventionnelle veut que nous consommions tous du contenu généré sur mesure par l'IA et destiné uniquement à nous dans les deux prochaines années. Dans un monde où le choix est infini, l'IA est censée créer des contenus qui ne sont destinés qu'à nous et qui sont meilleurs que tout ce qui existe. Je ne suis pas d'accord. Certains contenus peu cultivés et non sociaux peuvent être remplacés. Mais dans un monde où le contenu est fondamentalement gratuit, ce qui compte c'est la distribution. Les créateurs qui utilisent correctement les outils d'IA pour produire plus rapidement un meilleur contenu seront en mesure de constituer une masse critique de fans. Le monde des médias numériques est déjà un monde où les 0,01 % obtiennent tous les revenus ; l'IA va encore exagérer cette dynamique.)

🔮 Comment le format JPG a tout changé

Digital photography predates the JPEG by almost 20 years but the JPEG changed everything: it created a culture in which a photograph is an object realized by a camera and thus defined by its production, whereas an image is something that is inseparable from its home on the network – that is, defined by its dissemination. Every two minutes, people upload more images to the internet than existed in total just 150 years ago.

(Trad. : La photographie numérique est antérieure de près de 20 ans au JPEG, mais celui-ci a tout changé : il a créé une culture dans laquelle une photographie est un objet réalisé par un appareil photo et donc défini par sa production, alors qu'une image est quelque chose d'inséparable de son foyer sur le réseau - c'est-à-dire défini par sa diffusion. Toutes les deux minutes, les gens téléchargent plus d'images sur l'internet qu'il n'en existait au total il y a seulement 150 ans.)

👁️ La vie secrète des cassettes vidéo en Iran

Something like a video ban may seem insignificant given the violent oppression we are seeing today, but the underground Atwood describes reveals a great deal about how people construct vibrant cultures beneath repressive institutions. It was not just that Iranians gained access to banned movies, he writes, but rather that they established routes, acquired technical knowledge, broke the law, and created rituals by passing and trading plastic videocassettes.

(Trad. Quelque chose comme l'interdiction de la vidéo peut sembler insignifiant au regard de l'oppression violente à laquelle nous assistons aujourd'hui, mais la clandestinité décrite par Atwood en dit long sur la manière dont les gens construisent des cultures dynamiques sous des institutions répressives. Les Iraniens n'ont pas seulement eu accès aux films interdits, écrit-il, mais ils ont aussi établi des itinéraires, acquis des connaissances techniques, enfreint la loi et créé des rituels en se passant et en échangeant des cassettes vidéo en plastique.)

😮 Intelligence artisanale

With the Spawns collection, award-winning creative company oio is pioneering new design processes involving artificial intelligence from conception all the way to manufacturing. Joining forces with jewellery brand and hypercraft designer giosampietro, they let us peek into the future and imagine a world where everyday objects will be created by machines and humans alike.

(Trad. Avec la collection Spawns, l'entreprise créative primée oio est à l'avant-garde des nouveaux processus de conception impliquant l'intelligence artificielle, de la conception à la fabrication. En s'associant à la marque de bijoux et au créateur d'hypercraft giosampietro, ils nous permettent de jeter un coup d'œil dans le futur et d'imaginer un monde où les objets du quotidien seront créés par des machines et des humains.)

😮 Rétrofutur : une contre-histoire des innovations énergétiques

Notre planète traverse actuellement une crise énergétique sans précédent. Pourtant des solutions existent car l’histoire de l’énergie a laissé quantité de bonnes idées sur le bord de la route. Cet ouvrage propose un véritable voyage à travers le temps, en exhumant de très nombreuses innovations énergétiques des temps passés, méconnues ou oubliées, avec la conviction que c est aussi dans le passé que se trouvent des solutions pour demain… Ainsi, la présentation d’une soixantaine d’inventions parfois improbables mais toujours ingénieuses permet de retrouver des pans anciens et ignorés de l histoire des énergies : des semelles chauffantes de Lavoisier (1780) à la voiture à hydrogène de Jean-Luc Perrier (1979), du photophone de Bell (1880) au girobus (1950)…

(Le titre anglais du livre est “Retro-tech and Low-tech, how forgotten patterns can shake the future”, qui m’a inspiré cette édition)

Découvrez d'autres fictions en lien avec celle-ci...

Hyperlocalité

Et si le futur de nos usages numériques n'était pas que dans la Silicon Valley ou en Chine ?

Lire

Silver-travailleur

Et si, demain, le monde du travail s'adaptait à notre démographie vieillissante ?

Lire

Désinnovation

Et si, demain, l'innovation faisait marche arrière ?

Lire


"La manière la plus simple de prédire le futur est de comprendre le présent". J. Naisbitt



ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS INTERPELLE AUJOURD'HUI ?


Parlons-en

UN REGARD SUR LE FUTUR 
À LIRE TOUS LES JEUDIS


👁️😮🔮 Futur(s)


Demain en fiction pour comprendre le présent et ses émergences, tous les jeudis. Déjà +6 000 abonnés